Règlement interieur

DFC10940 – 2/04/2005 (Annexe aux Statuts de l’Association départementale CASIM44)
Chaîne d’Amitié pour la Sécurité et l’Information des Motards
REGLEMENT INTERIEUR de la CASIM 44

 A – ORGANISATION INTERNE DEPARTEMENTALE

Le Conseil d’Administration est composé en plus de son bureau, de deux Commissions dénommées :

  • Commission « PREVENTION et SECURITE »
  • Commission « DETENTE et LOISIRS »

Deux des Membres du Conseil d’Administration se verront confier chaque année, la responsabilité de veiller à la bonne marche de ces deux Commissions. Ils devront proposer un calendrier prévisionnel d’activités, et après accord du Conseil d’Administration, ils auront pour tâche de veiller au bon déroulement et de coordonner l’ensemble de ces activités. Ils devront en outre définir les besoins matériels et financiers nécessaires à leurs activités.

A1 – COMMISSION « PREVENTION et SECURITE

Son but:

  • Informer les Motards sur les moyens d’éviter l’accident.
  • Faire connaître aux autres usagers, la difficulté de rouler à deux roues (en particulier à moto)
  • Contribuer à l’amélioration du réseau routier, actuellement, dans beaucoup de cas, compte-tenu de l’importance du trafic, inadapté à la circulation des deux roues.
  • Oeuvrer pour que la moto perde son image de nuisance et de danger.
  • Contribuer à créer une nouvelle génération de Motards responsables.
  • Dans le but de faire acquérir une parfaite maitrise de la moto et d’assurer une meilleure sécurité active des Motards, une série de cours pourra être organisée, dans le cadre de l’opération « VISA POUR LA VIE », pouvant permettre (le cas échéant) de se présenter aux finales (1er-2ème “Visa”) et au C.A.M.A.B.C.(Certificat d’Aptitude de Moniteur-Animateur Bénévole de la CASIM).
  • Sur demande des Antennes, suivant leur importance et leur implantation géographique, la mise en place d’un Centre de Perfectionnement Moto pourra être envisagé. Seul, le Comité directeur de la Fédération nationale « CASIM-FRANCE », sera habilité à décider, après étude du dossier, de la création de ces centres.
  • Cette Commission pourra organiser toutes les activités permettant d’atteindre le but de la CASIM, à savoir :
    • La Prévention des accidents et la Sécurité des Motards et autres conducteurs de motocycles, par : L’information, l’éducation et tous les moyens légaux actuels et futurs.

A2 – Commission « DETENTE et LOISIRS »

Son but :

  • Aider les Motards à se détendre et à créer une ambiance de copains prêts à s’entraider.
  • Partager les joies de la moto et oublier les soucis quotidiens.
  • Rechercher, avec la participation de tous, les activités touchant de près ou de loin à la moto et améliorer ainsi ses connaissances en ce qui concerne le milieu motard, en particulier celles axées sur la sécurité.
  • Le Responsable de cette Commission sera le meneur de jeu et l’animateur des balades, randonnées, rallyes, journées-moto, ou toutes autres activités créées au sein de la CASIM, basées sur la Détente et les Loisirs et axées sur la Prévention et la Sécurité.
  • Il pourra également organiser des expositions ou des réunions ayant comme thème des sujets divers, tels que :
    • - Photos – Jeux  Films sur la moto
  • Il devra toutefois prendre des réserves, quant à la responsabilité de l’Association en ce qui concerne les accidents, vols ou pertes d’objets…

B – LES ANTENNES CASIM (Facultatif en tout ou partie)

B1 – DEFINITION ET ACTIVITES D’UNE ANTENNE

Une Antenne est destinée à servir de relais entre l’ensemble des adhérents d’un secteur déterminé et la CASIM Départementale.
Elle est le lien et l’agent de liaison auprès des autorités, organismes publics et privés, associations, clubs etc,… et est chargée de transmettre au milieu motard de son secteur géographique, toutes les informations sur les activités et objectifs de la CASIM.
Parallèlement, elle se doit de faire connaître au Siège Social, tous les problèmes de sécurité rencontrés sur son champ d’activités, afin que la meilleure solution possible soit recherchée et envisagée, l’expérience d’un point « Sécurité » résolu dans un secteur pouvant servir d’exemple à d’autres.
L’Antenne a la possibilité d’organiser des activités locales entrant dans le cadre du but recherché, à savoir :
La Prévention des accidents et la sécurité des deux roues à moteur, par l’information, l’éducation et tous les moyens légaux actuels et futurs. (Prévention, Sécurité, Education, Détente et Loisirs ne sont pas incompatibles).
· Son organisation sera dans l’ensemble, laissée à l’appréciation des Responsables.

B2 – ROLE DES RESPONSABLES D’UNE ANTENNE CASIM

Deux volontaires au minimum devront prendre la responsabilité de l’Antenne et seront chargés de déterminer le secteur géographique qu’ils désirent prendre en charge, en fonction de leurs possibilités.
Après contrôle (chevauchement d’un secteur déjà existant par exemple) et accord du Conseil d’Administration de leur Association ou de son Bureau, il leur appartiendra de choisir leur mode d’organisation interne. Exemple: Lieu de réunion, horaires, représentants au sein d’un club, d’une association, d’un lycée, d’un organisme public ou privé, mairie etc,…
Les deux Responsables d’une Antenne seront les délégués de la CASIM pour tout ce qui concerne leur secteur.
Ils pourront, s’ils le jugent utile, demander l’avis ou se faire accompagner d’un ou de plusieurs membres du Conseil d’Administration de la CASIM départementale, dont ils dépendent.
Tous les documents, suggestions, idées, conseils, critiques etc,…transmis au siège de leur Association CASIM, devront être visés par les Responsables de l’Antenne et les demandes d’adhésion seront laissées à leur appréciation. Les Adhésions devront toujours être réceptionnées par les Antennes; un fichier devra être constitué et tenu à jour localement.
Le Bureau de la CASIM Départementale, s’engage dès la prise en charge d’une Antenne par les deux volontaires, à les informer au moins tous les trois mois, sur la marche de la CASIM, calendrier des activités, randonnées, rallyes, etc,… ainsi qu’en leur transmettant un double du courrier (concernant l’antenne), que le Siège serait amené à établir dans le cadre général de ses fonctions.
Il sera diffusé en outre, à toutes les antennes, le résultat des démarches des uns et des autres de manière à leur permettre de suivre l’évolution et de connaître les solutions apportées à certains problèmes posés, en ce qui concerne la sécurité.
Ils auront également connaissances des coordonnées des différents responsables des Antennes CASIM au fur et à mesure de leur création, ainsi bien sùr que le découpage géographique de chacun des secteurs concernés.

B3 – S.O.S. CASIM

Il serait souhaitable que les Antennes disposent d’un numéro de téléphone de manière à pouvoir les joindre en cas d’urgence. (Rendez-vous d’un Responsable de la CASIM de passage dans leur secteur, accident d’un copain ou dépannage d’un motard en difficulté, étude d’un point noir particulièrement dangereux et recherche urgente de solution…).

Fait à Sainte Luce, le 27 novembre 2011
Pour le Conseil d’Administration
La Présidente de la CASIM 44, Elisabeth DERRIEN